A noter

cliquez sur l'image pour acceder à la rubrique

Comment nous joindre

SYNDICAT CFDT SERVICES AUBE

Tel : 03.25.73.49.08

Fax : 03.25.73.04.91

2A Boulevard du 1er RAM

10000 TROYES
Tel secrétaire générale : 07.82.62.97.54

@:cfdt-services-aube@orange.fr

Actualités

Petit memento à l'usage des jeunes qui ne veulent pas travailler au noir

Cliquez sur l'image pour acceder à la rubrique

Agenda

 

La réunion du Conseil

aura lieu le

Jeudi13 décembre 2018

 

De 13H30 à 17H00


 

Les facteurs dans la rue pour défendre leur rémunération

Une centaine de préposés mécontents ont défilé hier à Troyes Jusqu’à la préfecture, où une lettre ouverte a été remise au préfet.

Article journal l'Est Eclair du 18/03/2014

 

Facteurs dans la rue (nous) réclamons notre dû », « Notre enveloppe, notre enveloppe, notre enveloppe! »… Ce sont quelques-uns des slogans bruyamment répétés hier dans les rues de Troyes par les « facteurs en colère ». Venus de tout le département, une centaine d’entre eux ont défilé hier après-midi jusqu’à la préfecture. Là, une lettre ouverte a été remise aux services du « représentant de l’État ». Motif du mécontentement des préposés: la direction de La Poste veut supprimer la rétribution forfaitaire qui leur était jusqu’à présent versée pour la distribution des plis électoraux - laquelle a partiellement commencé hier matin. Avançant que « le trafic (du courrier) a baissé de 7 à 8 % dans l’Aube », « elle a unilatéralement décidé que cette charge de travail supplémentaire devait être au maximum intégrée à la distribution normale », indique Paul CORRE, délégué syndical CFDT. Or, « la distribution de ces plis représente le double de travail : il faut faire toutes les boîtes aux lettres ! » témoigne Daniel, facteur à Troyes. Pécuniairement, le manque à gagner serait de « 200 euros » par préposé. À la grève, la CFDT, rejointe par FO, la CGT et SUD, a préféré « mener campagne », lançant une pétition, laquelle a recueilli 221 signatures (sur 330 préposés aubois), ce qui est « énorme ». Elle sera remise demain matin à la direction régionale. Quant au préfet, « nous lui demandons dans cette lettre ouverte d’intervenir auprès du ministère de l’Intérieur afin que l’enveloppe qu’il verse à La Poste soit bien redistribuée aux facteurs. » Un appui qui serait un atout dans les discussions de mercredi.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SYNDICAT CFDT SERVICES AUBE