Agenda

 

La réunion du Conseil

aura lieu le

Jeudi 17 décembre 2020

De 13H30 à 16H30


 

A noter

cliquez sur l'image pour acceder à la rubrique

Comment nous joindre

SYNDICAT CFDT SERVICES AUBE

Tel : 03.25.73.49.08

Fax : 03.25.73.04.91

2A Boulevard du 1er RAM

10000 TROYES
Tel secrétaire générale : 07.82.62.97.54

@:cfdt-services-aube@orange.fr

Actualités

Petit memento à l'usage des jeunes qui ne veulent pas travailler au noir

Cliquez sur l'image pour acceder à la rubrique

Laurent Berger : « Il faut se déconfiner de la haine et de la connerie »

Article paru le 05/11/2020 dans le Nouvel OBS Par Baptiste Legrand, Pascal Riché et Claude Soula

 

Le secrétaire général de la CFDT propose de mettre en place un comité national chargé de mesurer et combattre l’impact psychologique de la crise, un risque qu’il juge négligé par le gouvernement.

 

Ce deuxième confinement ne ressemble pas au premier. Comme si les élans de solidarité avaient laissé place à une sorte de repli sur soi…

Oui. En mars, le virus faisait peur. Chacun comprenait la nécessité de se confiner, mais aussi de se serrer les coudes. Le socle économique était solide, le chômage avait baissé. Cela n’empêchait pas des difficultés, mais on pouvait encore se projeter vers l’avenir. Des solidarités se sont développées, on a aidé les entreprises, on a travaillé sur les trous existant dans le filet de protection sociale.

Le nouveau confinement est différent. Dans ses modalités – les enfants peuvent aller à l’école, par exemple : on a tiré les enseignements des inégalités que la fermeture des établissements creusait – mais pas seulement. Le virus n’est plus considéré comme dangereux par tous. Les Français ont moins en tête les difficultés que vivent les soignants. Autre grande différence, la situation économique s’est dégradée. Les plus fragiles subissent une nouvelle fois ce confinement de plein fouet, mais à cela s’ajoutent des secteurs en crise, des plans sociaux, une montée de la pauvreté – il y aura 10 millions de pauvres en décembre ! Le moment est donc bien plus compliqué.

 

Lire la suite….

Laurent Berger : « Il faut se déconfiner de la haine et de la connerie »
Mis en ligne le 06/11/2020
Laurent Berger-Il faut se déconfiner de [...]
Document Adobe Acrobat [1.6 MB]

Pauvreté : « A minima, il  faut augmenter le RSA de  100  euros»

Christophe Robert (à gauche), de la Fondation Abbé-Pierre, et Laurent Berger (à droite), de la CFDT. Photo Boby pour Libération

Par Tonino SERAFINI, Lilian ALEMAGNA et Frantz DURUPT, photo BOBY article publié dans le journal Libération du 13 octobre 2020

 

 

Christophe Robert, de la Fondation Abbé-Pierre, et Laurent Berger, de la CFDT, demandent à l’Etat davantage d’aides pour les pauvres et des contreparties pour celles accordées aux entreprises.

 

Avec la crise, le nombre de travailleurs précaires au RSA grimpe et une partie de la jeunesse se retrouve sans filet social. Unis avec une cinquantaine organisations au sein d’un «Pacte du pouvoir de vivre», Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre, et Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, appellent le gouvernement à prendre la mesure de la montée de la pauvreté.

 

Lire la suite….

 

Pauvreté : «A minima, il faut augmenter le RSA de 100 euros»
Mis en ligne le 17/0/2020
20201014_SG_PRESSE_Libération.pdf
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]

Laurent Berger : « Il faut des contreparties aux aides, mais elles doivent venir par le dialogue social »

Article publié dans le journal les Echos du 11 septembre 2020

 

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, publie le 16 septembre un livre aux éditions Calmann Lévy intitulé « Sortir de la crise, agir vite, penser loin », où il tire les enseignements de la crise sanitaire et défend notamment l'idée d'un « nouvel Etat providence » et d'une « transition écologique » assortie de justice sociale.

 

 

Quelles leçons tirez-vous de la crise sur l'évolution du modèle social français ?

 

Ce qui est sûr, c'est que notre modèle de protection sociale, d'Etat providence, a permis d'amortir fortement cette crise très violente. Tout n'a pas été parfait, bien sûr. Sans l'activation du chômage partiel, du soutien aux salariés et aux chômeurs et des aides aux entreprises, on aurait cependant connu une situation sociale bien pire. Mais c'est aujourd'hui que l'on attaque la période la plus dure.

 

Lire la suite….

 

Mis en ligne le 14/09/2020
Laurent Berger : « Il faut des contreparties aux aides, mais elles doivent venir par le dialogue social »
2020091_SG_PRESSE_ITW Les Echos.pdf
Document Adobe Acrobat [1.4 MB]

Laurent Berger : « Les plus précaires ne doivent pas être les oubliés du plan de relance »

Laurent Berger. JEAN-LUC BERTINI POUR « LE MONDE »

Article publié dans le journal le Monde le 02 septembre 2020

 

Dans un entretien au « Monde », le secrétaire général de la CFDT appelle le gouvernement à conditionner les aides publiques aux entreprises.

 

Alors que l’exécutif doit annoncer, jeudi 3 septembre, le détail du plan de relance de l’économie, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, appelle le gouvernement à conditionner les aides publiques aux entreprises dans ce cadre.

 

 

 

Lire la suite….

 

Mis en ligne le 02/09/2020
Laurent Berger:« Les plus précaires ne doivent pas être les oubliés du plan de relance »
Les plus précaires ne doivent pas être l[...]
Document Adobe Acrobat [1.2 MB]

Interview de Laurent Berger, intitulée « Repenser l’organisation du travail ».

Article publié dans Le Télégramme le 13 mai 2020

 

Rejetant toute remise en cause des 35 heures, le secrétaire général de la CFDT, Laurent BERGER, appelle les entreprises à réinventer leur organisation. Il va faire ce mercredi des propositions pour encadrer le télétravail.

Mis en ligne le 15/05/2020
Interview de Laurent Berger, intitulée « Repenser l’organisation du travail ».
Interview de Laurent Berger intitulée Re[...]
Document Adobe Acrobat [3.6 MB]

Retraites : «Malgré le 49.3, nous nous battrons jusqu’au bout», affirme Laurent Berger

Laurent Berger : « Nous demandons au Premier ministre d’améliorer le texte avec une réelle prise en compte de la pénibilité ». LP/Frédéric DUGIT

Article publié le 1er mars 2020 dans le journal le Parisien - Par Delphine DENUIT et Odile PLICHON

 

Après l’annonce d’Edouard Philippe d’utiliser le 49.3, le secrétaire général de la CFDT se dit inquiet pour le débat démocratique et espère que la réforme des retraites évoluera vers plus de justice sociale avant d’être adoptée.

 

 

 

 

Lire l’article

Retraites : «Malgré le 49.3, nous nous battrons jusqu’au bout», affirme Laurent Berger
Mis en ligne le 02/03/2020
2020 03 01_Le Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat [817.7 KB]

Laurent Berger sur l'équilibre financier du système de retraites : "Ce n'est pas la priorité du moment"

Interview Laurent Berger  JDD le 16/02/2020

 

Pour le chef de la CFDT, Laurent Berger, "les efforts ne peuvent pas reposer sur les seules épaules des travailleurs". "Nous sommes soucieux de l'équilibre financier, mais ce n'est pas la priorité du moment", affirme-t-il.

 

À la veille de l'ouverture des débats à l'Assemblée nationale sur la réforme des retraites, et alors que la conférence sur le financement démarre ses travaux mardi, Laurent Berger fait de la pénibilité une condition sine qua none d'acceptation de la réforme. "La CFDT ne fuira pas ses responsabilités, mais certains économistes disent que la question du déséquilibre financier n'est pas le sujet", explique le leader du premier syndicat de France.…

 

Lire la suite…

Laurent Berger sur l'équilibre financier du système de retraites : "Ce n'est pas la priorité du moment"
Mis en ligne le 17/02/2020
2020 02 16_JDD.pdf
Document Adobe Acrobat [914.6 KB]

Vendredi matin 07 février  Laurent Berger était l’invité de l’émission « Bourdin direct » sur RMC et BFM TV.

Pour voir ou revoir cette émission cliquez sur l'image

Laurent Berger : «  On trouvera une alternative à l’âge pivot  »

Article publié dans le nouvel Obs le 21 janvier 2020

 

Le secrétaire général de la CFDT, cible des manifestants anti-réforme, aborde la conférence sur le financement des retraites avec confiance. Selon lui, un consensus est possible avec le gouvernement et le patronat.

En proposant une conférence sur l’équilibre financier du système des retraites, Laurent Berger pense avoir ouvert la voie à un compromis. L’exécutif a répondu présent, en retirant (provisoirement) de son texte l’instauration d’un âge pivot qui prévoyait de reculer à 64 ans l’accès à une retraite à taux plein, avec un malus pour tout départ décidé plus tôt.

Depuis, le leader de la CFDT s’est imposé comme le principal négociateur de la réforme, tout en devenant la cible des opposants les plus virulents. Vendredi, à la sortie de notre interview au siège de la confédération, plus sécurisé qu’à son habitude, plusieurs dizaines d’activistes se sont introduits dans les locaux, agressant Les militants et insultant le leader syndical.

Une intrusion qui s’est répétée lundi, cette fois-ci revendiquée par la CGT Energie.

 

Interview.

Laurent Berger : « On trouvera une alternative à l’âge pivot »
Mis en ligne le 24/01/2020
20200123_SG_PRESSE_ITW L'OBS.pdf
Document Adobe Acrobat [1.1 MB]

Laurent Berger ne veut pas de blocage dans les transports pour Noël.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article en ligne.

Interview  de Laurent BERGER publiée dans Le Journal du Dimanche le 15/12/209

 

 

Le leader de la CFDT, Laurent Berger, pose sa condition à un soutien à la réforme des retraites : "Le gouvernement doit accepter de retirer l'âge d'équilibre."

 

 

 

Lire la suite...

 

Laurent Berger ne veut pas de blocage dans les transports pour Noël.
2019 12 15 JDD.pdf
Document Adobe Acrobat [1.1 MB]

Le patron de la CFDT ne veut pas d’un allongement de la durée du travail et reste attaché à une réforme systémique.

Laurent Berger : «Le gouvernement devra assumer seul d’avoir enterré sa réforme»

Interview  de Laurent BERGER publiée dans Le Figaro le 02/12/209

 

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, soutient le projet de réforme systémique des retraites du gouvernement mais pourrait, s’il n’est pas entendu, rejoindre le mouvement qui débute jeudi. De sa capacité à s’entendre avec Édouard Philippe dépend donc en grande partie la fin de l’histoire. Pour l’heure, on assiste à un dialogue de sourds très inquiétant.

 

Lire la suite….

Laurent Berger : «Le gouvernement devra assumer seul d’avoir enterré sa réforme»
2019 12 02 - Le figaro.pdf
Document Adobe Acrobat [1.1 MB]

«On peut faire des retraites un sujet de progrès social", affirme Laurent Berger

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article

Interview de Laurent BERGER parue dans l’Usine Nouvelle le 27/09/2019

 

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, qui regrette que la mise en place des conseils sociaux et économiques dans les entreprises se soit faite sans négociation, défend le principe d’un régime universel de retraite.

 

 

 

Lire la suite….

« On peut faire des retraites un sujet de progrès social", affirme Laurent Berger
2019 10 03 - L'Usine Nouvelle.pdf
Document Adobe Acrobat [2.3 MB]

Retraites : «Nous ne voulons pas d’une réforme d’équilibre financier mais de progrès social », annonce Laurent Berger

Cliquez sur l'image pour accéder à l'article en ligne

 

Interview de Laurent Berger, parue dans Parisien  le jeudi 5 septembre 2019

 

À la veille de sa rencontre avec le Premier ministre, Laurent Berger donne sa vision de la rentrée sociale

 

 

 

 

 

Lire la suite

Retraites : «Nous ne voulons pas d’une réforme d’équilibre financier mais de progrès social », annonce Laurent Berger
2019 09 05 Le Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat [1.2 MB]

Le secrétaire général de la CFDT dit tout le mal qu’il pense de la réforme de l’assurance chômage

Cliquez sur l'image pour accéder à l'article en ligne

Interview de Laurent Berger, parue dans la Montagne  le dimanche 30 juin 2019

 

« Une société se juge sur la manière dont elle traite les plus faibles ». De ce point de vue-là, le compte n’y est pas pour le leader de la CFDT, qui ne cache pas sa colère depuis qu’il a pris connaissance de la réforme de l’assurance chômage.

 

 

 

 

Lire la suite…

Interview Laurent Berger, parue dans la Montagne le dimanche 30 juin 2019
Laurent Berger la Montagne le dimanche 3[...]
Document Adobe Acrobat [250.4 KB]

Laurent Berger : « Nous avons besoin de réponses extrêmement concrètes à nos revendications »

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article

Article publié dans le journal les Echos le 03/05/2019

 

Dans une interview aux « Echos », le secrétaire général de la CFDT pose ses exigences pour la réunion sur l'emploi que va tenir Edouard Philippe à Matignon lundi. Tout en exigeant des mesures concrètes rapides, il dit « chiche » à l'exécutif pour participer à la construction du « pacte productif » annoncé par le chef de l'Etat. « A la CFDT, nous ne sommes pas naïfs mais, quand une porte s'entrouvre, on n'a pas l'habitude de faire demi-tour », explique-t-il.

Laurent Berger : « Nous avons besoin de réponses extrêmement concrètes à nos revendications »
Les_Echos LB 03052019pdf.pdf
Document Adobe Acrobat [1.2 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SYNDICAT CFDT SERVICES AUBE